Jouons la carte de la fraternité 2013, à vos plumes

JCF 2013 v1Des milliers de cartes postales pour agir contre les discriminations et le racisme…

La semaine de lutte contre les discriminations, semaine du 21 mars 2013, sera l’occasion pour de nombreux jeunes de participer au dispositif Jouons la Carte de la Fraternité.

L’objectif est de permettre aux jeunes du département de s’initier au débat et à la confrontation d’idées, en engageant une réflexion sur la diversité, le racisme, les discriminations et les représentations que l'on s'en fait. Ils peuvent aussi se forger des outils de lecture d’image et vivre l’expérience d’une écriture personnelle, par le biais d'ateliers de pratiques artistiques.

Chaque participant est invité à écrire un message de fraternité sur une des cartes postales qui sont ensuite envoyées à des anonymes choisis au hasard dans l’annuaire du département. A leur tour, les destinataires sont invités à répondre à l'aide d'un coupon détachable, envoyé à la Ligue de l'enseignement des Pyrénées-Atlantiques qui les fait suivre aux enfants et jeunes expéditeurs.

Lire la suite

Formulaire de contact structure Lire et Faire Lire

Votre structure :
Personne référente :
Nom :
Prénom :
Adresse :
Code Postal:
Ville :
Téléphone :
Email :
Etes-vous concernés par une politique éducative particulière ?

Structure en ZEP (Zone d’éducation prioritaire)
Structure intégrée dans un PEL/CEL (Projet ou Contrat Educatif Local)
Structure participant à un PRE (Programme de Réussite Educative) même si l'activité Lire et Faire Lire ne fait pas partie du programme lui-même.
Structure appartenant à un Réseau de réussite scolaire (RRS ; Eclair….).
Autre dispositif


Quelles classes ou tranches d’âge bénéficieraient de cette action ?
Petite section
Moyenne section
Grande section
CP
Autre tranche d'âge :
CE1
CE2
CM1
CM2
les 3 / 4 ans
les 4 / 6 ans
les 6 / 9 ans
les 9 / 12 ans

A quel moment (de la semaine) souhaiteriez-vous les interventions ?

lundi   mardi   mercredi   jeudi   vendredi

Pendant les vacances scolaires : oui  /   non
Précisez le(s) jour(s) d'intervention :  
Fréquence d'intervention :
1 fois par semaine   /   tous les 15 jours   /  autres :

A quel(s) moment(s) de la journée souhaiteriez- vous qu’intervienne(ent) le(s) bénévole(s) ?

de   à 
de  à 
Comment avez-vous connu
Lire et Faire Lire ?
Commentaires éventuels :
les champs en gras sont obligatoires

Formulaire bénévole Lire et Faire Lire

Age :
Nom :
Prénom :
Adresse :
Code Postal:
Ville :
Téléphone :
Email :
Souhait d'affectation (Ville) :
Age des enfants :
Comment avez-vous connu
Lire et Faire Lire ?
Commentaires éventuels :
les champs en gras sont obligatoires

Les Jeunes Aquitains s'Engagent, édition 2012

jae afficheLes 27 et 28 octobre 2012, la Ligue Aquitaine de l'Enseignement organise pour la 6ème année consécutive le week-end des "Jeunes Aquitains s'Engagent" (JAE) . L'édition 2012 aura lieu à Sauméjan dans le Lot-et-Garonne. A l'occasion de ce rassemblement, des jeunes entre 18 et 30 ans, inscrits dans une dynamique d'engagement, échangent, partagent, créent....

Vous pouvez pdftélécharger le programme et à lire pdfla présentation de cet évènement. Vous pouvez également vous rendre sur le site de la Ligue Aquitaine, mission jeunesse et sur la page facebook des JAE.

Si vous avez entre 18 et 30 ans, n'hésitez pas à nous contacter pour vous inscrire au plus vite par mail en envoyant vos coordonnées à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone au 05 59 32 00 66 en demandant le service Culture Jeunesse Education.

Ressources littérature jeunesse

La Ligue de l’enseignement des Pyrénées-Atlantiques tient à votre disposition un ensemble d’ouvrages sur la littérature de jeunesse et sur la littérature à haute-voix. Vous pourrez ainsi trouver des appuis et des conseils grâce à des ouvrages pédagogiques.

Voici quelques exemples, n'hésitez pas à nous contacter pour avoir des renseignements complémentaires sur l'ensemble des ressources disponibles.

couv lire est le propre de lhommeLire est le propre de l’homme

Témoignages et réflexions de cinquante auteurs de livres pour l’enfance et la jeunesse
L’école des loisirs, Paris, 2011, 187p.

« Connaissez-vous deux verbes plus proches que lire et élire? Connaissez-vous deux mots plus proches que lecteur et électeur?
C’est souvent en ces temps d’effervescence politique que l’on comprend le mieux le lien vital qui existe entre lecture, éducation, liberté et donc...démocratie.
L’enjeu rappelé dans ce recueil est bien là: c’est l’éducation du sens critique qui donne aux lecteurs la liberté de choisir et leur assure d’être demain des femmes et des hommes libres.
Cet esprit anime l’école des loisirs depuis bientôt un demi-siècle.
Une cinquantaine de ses auteurs, de textes ou bien d’images, parfois des deux, nous ont fait l’amitié de nous éclairer, chacun à sa manière, sur la motivation profonde de leur création en direction de l’enfance et de la jeunesse. »

couv lalbumL’album, Une littérature pour tous les publics.

Collection Kit du praticien publié par l’ANLCI, 2010, 91p.

Ce kit du praticien, produit au terme du travail réalisé dans le Nord-Pas de Calais en partenariat avec l’agence « Quand les livres relient », témoigne de la faculté de la littérature jeunesse à être un riche moyen de prévenir l’illettrisme. A travers différents témoignages, expériences et projets, cet ouvrage met en évidence que la lecture à haute voix d’albums peut toucher des publics très divers, enfants, parents, et bien sûr ceux qui sont les plus éloignés de la lecture.
« L’objet de ce travail était de définir clairement les enjeux portés par les projets de lecture à voix haute d’albums, pour permettre à tous les acteurs, qu’ils soient de terrain ou institutionnels, de mieux comprendre ces pratiques. Nous avons eu également à cœur de donner des pistes de travail et des éléments de réflexion à qui voudrait se lancer. »

« La littérature d’enfance nous aide à partager quelque chose qui nous élève tous en tant qu’êtres humains. Grâce à elle, chacun peut construire un sens à son histoire, à sa présence au monde. »

couv la petite histoireLa petite histoire des bébés et des livres

A.C.C.E.S, 2009, Paris, 28p.

Petit ouvrage ludique pour s’immerger dans la lecture aux tout-petits. « Dès le plus jeunes âge, l’enfant peut choisir et écouter ses premiers récits d’enfance en se faisant raconter des livres qui s’ajoutent à ses jeux. Grâce à cette « nidation culturelle », comme l’a nommée Tony Lainé, il entrera dans la culture de son temps, avec le plaisir que procure la lecture des histoires au sein de la famille. »

 

couv les livres qui font grandirCes livres qui font grandir les enfants,

Joëlle Turin
Collection Passeurs d’histoires, Didier jeunesse, 2008, 175p.

« Les enfants ont-ils besoin des livres pour grandir? Oui, mais pas de n’importe lesquels !
Quand les albums n’infantilisent pas les petits lecteurs, respectent leur rapport au monde, ne les enferment pas dans un « prêt-à-penser » mais au contraire donnent des clefs pour ouvrir toutes grandes les portes de leur imagination, alors la lecture devient une expérience unique qui contribue au développement de la pensée et de la sensibilité.
A travers cinq domaines évocateurs de la vie de l’enfant : ses jeux, ses peurs, ses grandes questions, ses relations avec les autres et le monde de ses sentiments, cet essai explore une centaine d’albums remarquables dans lesquels cette heureuse alchimie opère. »

couv je cherche un livre 0-7ansJe cherche un livre pour un enfant, de la naissance à 7 ans

Sophie Van Der Linden
Coédition De Facto – Gallimard Jeunesse, 2011, 144p.

« Il n’est pas si facile de trouver un livre pour un enfant : comment choisir parmi la multitude de titres? Lequel pourra lui plaire ? Sera-t-il adapté à son âge?
Cet ouvrage est conçu pour accompagner dans ce choix les parents, les grands-parents, les professionnels et toutes les personnes convaincues de l’importance de la lecture, en leur offrant des repères et une meilleure connaissance de la littérature pour la jeunesse.
De présentation claire et attractive, ce guide propose une large sélection parmi les meilleurs livres pour enfants, classés par âges, par thèmes (des livres pour aider à apprendre, pour lire une histoire le soir, pour rire ou pour répondre aux grandes questions…), et par types (séries, contes, livres-CD…)
Conseils de lecture, portraits d’auteurs et de lecteurs, présentations des maisons d’édition, ou encore choix de livres à offrir, complètent l’ouvrage.

couv je cherche un livre 8-16ansJe cherche un livre pour un enfant, Le guide des livres pour les 8/16 ans

Tony Di Mascio
Coédition De Facto – Gallimard Jeunesse, 2011, 144p.

« Que proposer aux lecteurs débutants ? Que lire après Harry Potter ? Quels livres peuvent déclencher l’envie de lire ? Que conseiller à un passionné de lecture ?
En partant des besoins et des attentes des jeunes, ce guide propose des parcours de lecture variés, en fonction de l’âge, des genres préférés (Fantasy, Fantastique, Roman policier ou Science-fiction), des thèmes de prédilection ou de l’envie du moment (aventure, récits de vie, histoire…).
Avis, critiques, portraits d’auteurs et de lecteurs, présentation des maisons d’édition, ou encore choix de livres ou offrir, complètent l’ouvrage.

couverture lire des livres à des bébésLire des livres à des bébés,

Dominique Rateau,

Collection Mille Et Un Bébés, n°16, éditeur Eres, 1998, 94p.

«  Lire des livres à des bébés...cette proposition paraissait incongrue, il y a quinze ans à peine. Depuis, des colporteurs d’histoires se rendent là où se trouvent les bébés pour leur lire des livres, sous le regard et avec la complicité de leurs parents ou des professionnels de la petite enfance.
Comment se sont développés ces projets autour des livres et des bébés ? Sur quelles données théoriques reposent-ils ? Quels sont les enjeux de ces rencontres autour des livres? Et d’abord quels livres ? Qui lit ? Quand ? Comment ? Quelles sont les dérives possibles de ces actions ? Quels rôles pour les institutions (crèches, écoles maternelles, bibliothèques…) ?

Collectif Théâtre Jeunes

ecritureCTJLe Collectif Théâtre Jeunes est une association loi 1901 dont l’objet est la formation, l’animation et la diffusion du spectacle vivant, et notamment du théâtre, auprès du jeune public. Le Collectif œuvre à faire partager le plaisir du théâtre dans le cadre scolaire et pendant le temps de loisirs, à Pau et dans l’agglomération paloise.
Le Collectif Théâtre Jeunes est constitué des associations suivantes : Les Animations Francas de Pau ; Espaces Pluriels ; la Ligue de l’enseignement des Pyrénées-Atlantiques.

Parce que l’accès au spectacle vivant pour tous, et ce dès le plus jeune âge, est une ambition défendue par la Ligue de l’enseignement, notre fédération s’implique tout particulièrement au sein du Collectif en mettant à disposition son personnel afin de prendre en charge la coordination artistique du CTJ ainsi que l’accueil des publics et des artistes lors des représentations et des rencontres.

Logo CTJ 2018

>>> Télécharger la plaquette 2018 <<<

Informations pratiques :

PRIX DES PLACES SCOLAIRES ET GROUPES

CLSH et crèches : 5.5 €

Groupes (associations, centres sociaux, etc.) : 7 €

Jusqu’au CM2: 5.5 €

Collèges et lycées : 7 €

Et le paiement de l’adhésion pour les structures éducatives, CLSH, crèches, autres groupes

de Pau: 10€ hors de Pau: 30 €

- Le transport est à la charge des écoles et structures –

 


personnagesCollectif Théatre Jeunes
c/o La Ligue de l'enseignement des Pyrénées-Atlantiques
17 rue Boyrie 64000 Pau

Responsable : Coralie Barreau
Service Culture Jeunesse Education

Renseignements et réservations :
Téléphone : 05 59 32 00 66 / 06 60 27 72 63
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

>>> Archives actualités Collectif Théâtre Jeunes

 

Voici le programme du BEL AUTONOME 2018-2019, retrouvez la liste des spectacles proposés :

 

Culture : le projet

thumb 13La Ligue de l'enseignement défend l'accès aux arts et à la culture pour tous, comme condition de l'émancipation des individus.

Elle a redéfini la place de la culture dans son projet politique en votant, à l’Assemblée générale de Granville, en juin 2011, un texte aux objectifs ambitieux. La culture, telle que nous la vivons, ne se limite ni aux arts ni au patrimoine. Parce qu’elle nous permet de nous situer et de comprendre le monde, elle doit être la source du politique. Nous avons affirmé la nécessité d’articuler en permanence les politiques de culture, d’éducation et de jeunesse et de garantir que chacune d’elles soient menées de manière démocratique : en y associant les habitants.

pdfTélécharger le projet culturel de la Ligue Nationale

Quatre priorités ont été mises en exergue dans ce document :

  • Poursuivre le combat pour le droit à l’éducation et à la formation tout au long de la vie
  • Poursuivre l’action entreprise dans le domaine de l’éducation artistique
  • Reconnaître de manière réciproque les cultures en égale dignité, et leur diversité, sur la base du respect des droits humains
  • Donner leur place aux habitants pour qu’ils participent à la vie de la culture

Au quotidien, les actions des fédérations départementales et des associations prennent la forme d'ateliers de pratiques artistiques en amateur, de classes culturelles ou artistiques, de diffusion du spectacle vivant et du cinéma, de résidences d'artistes et d'écrivains, etc. L’aspect éducatif est fortement présent sur la majorité des dispositifs culturels.

La fédération des Pyrénées-Atlantiques s’occupe tout particulièrement :

>>> Archives actualités culture

Jouons la carte de la fraternité : archives

affiche 2012Quelques mots envoyés….
Quelques mots reçus…..
autour de Jouons la Carte de la Fraternité

2012
« Cher destinataire,
Je t’envoie la carte de la fraternité.
Je me présente, je m’appelle Alexandre.
Les mots fraternité, égalité et liberté sont nos amis.
Alors jouons la carte de la fraternité ! »
Alexandre CM2, école primaire d’Espelette

carte3
Ecole Charles de Bordeu-Mourenx-Classe CM

Ecole primaire d’Espelette :

« Nous devons tous être fraternels entre nous. Le racisme doit être éliminé de la Terre. Peu importe notre couleur, peu importe notre religion : nous avons tous la même planète, nous respirons tous le même air, nous sommes tous pareils. Il n’y a pas de différence entre nous. Et vous, qu’en pensez-vous ?
Moi, je crois que le racisme doit être éliminé : on peut tout changer et l’avenir sera meilleur. »
Alexandre, CM1

«La liberté est tout pour
  moI. Il faut mettre fin
au racisme. Il faut  Beaucoup s’aimer
   L’Egalité doit exister
            La fRaternité
       L’égaliTé et la liberté
          Sont lEs plus beaux mots au monde ! »
Sophie, CM2

Ecole de Navailles Angos, classe de CM1-CM2 :

«La lumière là-bas, c’est la liberté
  Individu parmi les autres.
  Ballon, vélo juste cela pour jouer.
  Ensemble
  Réjouissons-nous
  Tellement
  Et nous y arriverons ! »

Quelques réponses :

Aux collégiens du collège Jean Moulin d’Artix

« Cher Dimitri,
Je te remercie pour ta lettre qui est très explicite. Je l’ai lue à mes enfants et nous en avons discuté ensemble. Je suis tout à fait d’accord avec toi, la diversité est une richesse. Ce n’est pas juste d’exclure quelqu’un à cause de sa race, nous sommes tous égaux.
Je suis très heureuse d’apprendre que de jeunes personnes comme toi entreprennent cette action de sensibilisation, et surtout de savoir qu’un jour vous serez des adultes accueillants et ouverts à la mixité de notre planète. Je te souhaite du bonheur et de t’épanouir dans ta vie ». Elysabeth

«  Bonjour Thomas,
Bravo pour ta participation à cette journée d’éducation contre le racisme. Il faut continuer au quotidien à lutter contre le racisme et toutes les formes d’inégalité.
Continue à regarder avec ton cœur….,
Cela me parait être une très bonne solution, même si parfois cela te paraitra difficile.
COURAGE ! »

«  Bonjour Lucie
Merci de ton message et bravo pour ton engagement contre toutes les discriminations.
Ces quelques lignes que tu m’adresses sont comme autant de rayons de soleil dans ce monde tellement injuste dans lequel nous vivons.
J’ai 67 ans depuis quelques jours et depuis toujours, au collège, au lycée, à l’université et dans le monde du travail, je me suis mobilisé pour défendre ces valeurs incontournables que sont la LIBERTE, l’EGALITE et la FRATERNITE.
Je me réjouis et je suis fier que toi et tes camarades reprennent aussi le flambeau.
Je t’embrasse » Yves-Marie

Aux jeunes du CLSH de Bizanos

«  Bonjour Théo,
Je pense que nous devenons racistes par peur de la différence, toute forme de différence et pas seulement la couleur de peau. Et pourtant, seule la différence, l’écart par rapport à la « norme » permet au monde d’avancer. Tu verras plus tard que les plus grandes découvertes peuvent être autant le fruit du hasard ou d’une autre forme de pensée, manière de voir et d’appréhender le monde.
La différence est si précieuse…» Charlotte

Aux élèves de l’école Charles de Bordeu de Mourenx

«ACCEPTER l’AUTRE
MALMENER la MALTRAITANCE
INITIER contre l’ILLETRISME
TRAVAILLER avec TOUS
INDIVIDU et pas INDIVIDUEL
EDUQUER tous les ENFANTS »
Marie-Claude

«Enfants et parents
Garçons et filles
Agés et jeunes
Luttons contre les
Inégalités
Tous
Ensemble »

Aux collégiens du collège Jean Sarrailh de Monein

« Bravo pour cette belle déclaration sur l’égalité de tous les êtres humains. Les différences sont justement de vraies richesses !
Merci Marjolaine» Evelyne et Jean-Michel

Aux élèves de l’école de Navailles Angos

« Bonjour, tu as bien raison, on a peur de ce que l’on ne connait pas…il faut aller vers l’autre. Le sport est un très bon moyen pour y arriver, surtout les sports collectifs comme le foot par exemple. Il faut respecter les règles du jeu, respecter ses partenaires et ses adversaires quelque soit les différences : une vraie école de la vie
Bravo pour ton texte » Olivier
 2011

COLLEGE CLERMONT
« Bonjour,
Je suis du collège Clermont, en 5° et aujourd’hui, il y a un atelier, on nous demande de vous faire passer un message, à vous, un(e) inconnu(e) ! Alors, voilà :
Nous sommes comme des fleurs,
De l’inconnu on a peur
Du différent on se moque
Le racisme, il est glauque
Et aveugle, il nous rend
Alors, on l’abat
Et le monde est en joie ! » Axelle, 5°

« Noir ou blanc on est tous pareil. La couleur n’est qu’un aspect, l’important est à l’intérieur »
Charles 4°

Réponse :
«  Chaque être humain a droit au respect, à la dignité et d’exister fier de son identité et de sa différence.
Le racisme est fondé sur la peur de l’autre…il faut apprendre, chaque jour à comprendre pour dépasser ses propres peurs…c’est un long voyage, celui de la vie ! »
Christine et Thierry

2011 Affiche-jouons-la-carte2009 / 2010

carte2
Aurore CE2-CM1

carte1
Méryle CE2-CM1

Jouons la carte de la fraternité

Jouons la carteEcrire ensemble contre les discriminations

La Ligue de l'enseignement a un rôle d'animateur de campagne nationale autour de la problématique du racisme. Depuis 1984, elle participe, au sein d'un collectif composé d'associations, de syndicats et de mouvements d'éducation populaire, aux Semaines d'éducation contre les discriminations qui se déroulent autour du 21 mars, Journée mondiale de lutte contre le racisme.

Dans ce cadre, la Ligue de l'enseignement a lancé sa propre opération, baptisée « Jouons la carte de la fraternité », relayée par notre fédération depuis 2007 sur l’ensemble du département des Pyrénées-Atlantiques. Lors de la semaine du 21 mars, le dispositif permet aux élèves des établissements scolaires (primaires, collèges, lycées, IME...) et aux enfants des centres de loisirs ou toute autre structure socio-éducative des Pyrénées-Atlantiques, d’envoyer des cartes postales écrites à des anonymes, choisis au hasard dans l’annuaire du département.

Chacune de ces cartes est une photographie qui comporte à son dos un message de fraternité rédigé par les jeunes dans le cadre d'ateliers d'écriture que les enseignants ou les équipes d'animations auront encadré. Les destinataires sont à leur tour invités à répondre aux jeunes expéditeur-trice-s à l’aide d’un coupon détachable.

Depuis 2018, cette action a pris un envol européen, avec la participation d'enfants espagnols, polonais,...pour des messages fraternels au sein de l'Union Européenne.

Chacune de ces cartes est une photographie qui comporte à son dos un message de fraternité rédigé par les jeunes dans le cadre d’ateliers d’écriture que les enseignants ou les équipes d’animations auront encadré.

Mains

Ce projet simple, poétique et politique, manifeste l’engagement de la Ligue de l’enseignement pour une éducation à la citoyenneté et notamment son attachement à la lutte contre toutes les formes de discrimination. C’est aussi une occasion de poursuivre notre action d’éducation artistique autour de la photographie et de l’écriture.

Un dossier pédagogique sur le dispositif est mis à votre disposition. Il comporte des éléments d’analyse des photographies de l’édition actuelle ainsi qu’un certain nombre de ressources pour la mise en place des ateliers d’écritures et de la sensibilisation aux luttes contre les discriminations.

pano

 

>>> Carte 1 envoyées cette année 2018

>>> Carte 2 envoyées cette année 2018

 

>>> Présentation de cartes des éditions précédentes

 

Documents à télécharger :

>>> pdfDossier pédagogique 2019

>>> pdfTéléchargez le bulletin d'inscription 2019

 

Responsable : Anne Deyris
Service Culture Jeunesse Education
Tél : 05 59 32 00 66 / Fax : 05 59 72 91 97
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 >>> Archives actualités Jouons la carte de la fraternité